L’éveil musical

La musique comme tout autre son, est un des premiers éléments à être en contact avec votre enfant. En effet, l’ouïe se met en place au cours du sixième mois permettant les prémices d’un éveil musical.  Vous le sentez ainsi faire des pirouettes lorsque vous écoutez votre musique préférée, lorsque vous fredonnez des comptines.

Il est également important de ne pas trop diffuser de musique à vos enfants. Ils sont déjà très exposés à toute sorte de sons (train, voiture, klaxon, enfants dans le parc, musique dans les magasins, etc…).

Il convient ainsi de leur fournir des temps calmes, sans musique, sans bruit. Ceci afin que votre enfant puisse se reposer et préserver ses oreilles.

Développer son apprentissage

La musique a un rôle majeur dans le développement de l’enfant. Elle envoie de nombreuses stimulations aux différents organes du cerveau.
Par exemple, la partie gauche du cerveau (qui représente la logique) sera exercée par les notes, le rythme et l’harmonie. Tandis que la perception de la musique affectera plutôt la partie droite (plus créative).

Chez un enfant, l’éveil musical peut aussi lui permettre d’exercer sa motricité corporelle. A travers la découverte de son corps, l’enfant va effectuer des mouvements et commencer à les coordonner. Cela l’aidera également à se repérer dans l’espace. Ce qui constitue en soi une première découverte de la danse.

éveil musical

Avant l’âge de 3 ans, le développement psychomoteur est essentiel à l’enfant. Pendant cette période, le cerveau est très souple. Ainsi les nombreuses informations qui lui sont transmises vont contribuer à la constitution des connexions entre les différentes cellules du système nerveux.

De plus, l’éveil musical permettra à votre enfant de canaliser son énergie et de renforcer sa concentration.

Pour plus de lecture, vous pouvez consulter ces ouvrages





Ou Musique, musicothérapie et développement de l’enfant de Guylaine Vaillancourt

Un processus continu

L’éveil musical de votre enfant commence dès la grossesse. Et se prolongera tout au long de son enfance avec des activités adaptés à son âge. Tout d’abord, il est important de ne pas forcer un enfant. Toutes les activités proposées sur notre site ne doivent en aucun cas être forcées.

L’éveil musical in utero

Bien installé dans son petit nid douillet, bébé commence à développer son ouïe au 6ème mois. C’est d’ailleurs un de ses sens le plus développé car les sons sont renforcés en pénétrant le liquide amniotique. Les sons qu’il va préféré sont dans un premier temps les battements du coeur de la maman. La voix de son papa, de sa maman ou de toute personne qui est présent au quotidien. A l’inverse, les fréquences aigues et les bruits soudains peuvent le faire sursauter.

Vous pouvez dans un premier temps lui passer des musiques douces. Le piano est un des instruments qui éveillera le plus votre bébé.

L’éveil musical de bébé

Dès la naissance, votre bébé est sensible à la musique. Vous pouvez passer les mêmes musiques car les bébés sont plus éveillés avec la répétition. Vous aurez sans doute les musiques dans la tête pendant un moment. Mais pour votre enfant, ces répétitions sont très instructives. Elles s’imprègnent en lui et à chaque écoute il découvrira quelque chose de nouveau. A cet âge, certaines musiques peuvent aider à l’apaiser lorsque l’enfant est en situation de crise. Elles rappellent aux enfants des émotions positives leur apportant ainsi un fort sentiment de sécurité et de calme.

Votre enfant appréciera lorsque vous chantez, même si vous chantez faux. Votre voix est la plus agréable pour ses oreilles. Vous allez acquérir un répertoire de comptines et berceuses pour son plus grand plaisir. Cela l’aidera également pour son apprentissage du langage. La musique est ainsi une vraie communication entre votre enfant et vous.

Puis l’enfant fabrique sa musique

Vers 4 mois, votre enfant pourra manifester de l’intérêt pour des instruments de type hochets à grelots ou maracas. Il les secouera et les jettera produisant ainsi différents sons.

Il est plus prudent d’opter pour des jouets utilisant des peintures non toxiques. Car les bébés découvrent dans un premier temps en portant le jouet à la bouche. C’est le stade oral, et il est judicieux de leur faire courir le moindre danger.
Vous trouverez par exemple ces maracas de la marque Engelhart.

Vous trouverez d’autres instruments et activités dans notre rubrique dédiée.

Plus tard, votre enfant découvrira des instruments de musique de plus en plus complexe. Et il produira des mélodies de plus en plus harmonieuse.
Laissez lui le temps de découvrir la vie sans le forcer. Lui faire apprendre le solfège ou à jouer d’un instrument trop tôt peut le braquer ou le lasser.
S’il est en demande, l’éveil musical au sens « apprentissage » n’est pas à commencer avant 3 ans minimum.